Recherche de sites de coloration des Gypaètes

Longtemps ignoré, le comportement de coloration d’une partie du corps par des boues orangées est désormais connu depuis quelques décennies. Il s’agit avant tout d’une pratique « esthétique », entrant dans les rituels de communication entre individus. Le Gypaète recherche donc des zones humides présentant du fer, qui au contact de l’eau rouille et colore la boue dans laquelle se baignent les oiseaux.

Pour autant, de nombreux mystères entourent toujours cette pratique. Notamment, nous connaissons peu de sites où les Gypaètes sont susceptibles de venir se colorer.

Le massif des Baronnies, calcaire, semble présenter peu de sources ferrugineuses. Quelques indices collectés ces dernières années nous ont amené à prospecter une zone d’affleurements marneux, parcourus par des ruisseaux temporaires. Nous avons découvert des dépôts orangés sur la roche, potentiellement utilisés par les Gypaètes. La pose d’un piège-photo nous a permis de filmer un Gypaète immature venant s’abreuver. Pas encore de bain, donc, mais nous espérons découvrir d’autres surprises par la suite !
La vidéo est visible sur la page YouTube de Vautours en Baronnies : ici

Partager :