Les libérations se poursuivent dans les Grands Causses

Après la libération mise en œuvre dans les Baronnies il y a une dizaine de jours, c’était au tour des équipes caussenardes d’accueillir deux Gypaètons, ce lundi 13 mai 2024.
Deux jeunes femelles de Gypaète barbu, originaires du centre d’élevage de Guadalentin, en Andalousie, ont été déposées dans la cavité aménagée sur le territoire du Parc national des Cévennes, en Lozère.
Tornade, jeune femelle Gypaète lâchée le 13 mai 2024 dans les Grands Causses
Tornade, jeune femelle gypaète lâchée le 13 mai 2024 - Photo. © Pascal ORABI

Elles sont été équipées de bagues et de balises GPS, par les équipes techniques de la LPO et du Parc national.
Equipement GPS de Tornade
Équipement GPS de Tornade - Photo. © Pascal ORABI
Equipement GPS de Terre
Équipement GPS de Terre - Photo. © Pascal ORABI
Elles ont ensuite été accueillies sur le site de lâcher par leur marraine, Marylène Pieyre (administratrice du Parc national) et leur parrain, Stéphan Maurin (Président du Parc national).
Marylène Pieyre et Stéphane Maurin découvrent les jeunes Gypaètes
Marylène Pieyre et Stéphan Maurin découvrent les jeunes gypaètes- Photo. © Pascal ORABI
Les gypaètons sont acheminés jusque dans la cavité de taquet
Les gypaètons sont acheminés sur la vire de libération - Photo. © Pascal ORABI
Cet évènement s’est déroulé en la présence de Rémy Chevennement (Directeur adjoint du Parc national des Cévennes), des équipes du parc national et de la LPO France/Grands Causses impliquées dans la mise en œuvre du LIFE GYP’ACT mais aussi de partenaires comme le Parc naturel régional des Grands Causses.

Dépôt de Terre dans la cavité de taquet, par son parrain
Dépôt de Terre dans la cavité de libération par son parrain - Photo. © Pascal ORABI
Dépôt de Tornade dans la cavité de taquet, par sa marraine
Dépôt de Tornade dans la cavité de libération par sa marraine - Photo. © Pascal ORABI
Dépôt de Tornade dans la cavité de taquet
…le temps de quelques regards - Photo. © Pascal ORABI

Nommées Terre et Tornade par les jeunes élèves de l’école de Vébron, ces deux femelles, âgées respectivement de 89 et de 95 jours, prendront leur envol dans un mois environ.
Elles sont actuellement suivies avec beaucoup d’attention par les équipes de la LPO et du Parc national des Cévennes. Elles feront l’objet d’une surveillance soutenue jusqu’à leur envol et ensuite jusqu’à leur émancipation.
Premiers instants de Terre dans la caviét de taquet
Premiers instants de Terre dans la vire - Photo. © Pascal ORABI

Avec ce nouveau lâcher, ce sont au total 38 gypaètes qui ont été libérés sur le territoire des Grands Causses depuis 2012, début du programme de réintroduction de l’espèce dans le Sud du Massif central.
Vue sur le poste d'observation, depuis lequel le suivi des oiseaux est effectué
Vue sur le poste d’observation, depuis lequel le suivi des oiseaux est effectué - - Photo. © Pascal ORABI

Ce lâcher était également un moment de convivialité pour les équipes de la LPO et du Parc national des Cévennes.
Les équipes techniques de la LPO et du Parc national des Cévennes réunies pour l'occasion
Les équipes de la LPO et du Parc National des Cévennes réunies pour l’occasion- Photo. © Pascal ORABI

Partager :