L’envol tant attendu de Terre et de Tornade

Il y a 1 semaine, le ciel du massif des Grands Causses a finalement tendu les bras aux deux jeunes femelles.
Après un mois frais et humide pendant lequel elles ont été contenues sur le site de taquet, le vent du sud-est a permis aux jeunes gypaètes de s’élancer au-delà de leur cavité calcaire.
Sous la vigilance accrue de l’équipe de la LPO, l’envol de Terre et de Tornade ont été précieusement scrutés et célébrés.JPEG - 127.2 ko
Terre, perchée sur les falaises calcaires qui bordent le site de taquet. D’ici, c’est un nouveau point de vue ! © Clément Ganier

Ce mardi 18 juin à 7h30, alors âgée de 125 jours,Tornade a décollé la première.
Le cou tendu et le regard rouge, elle a battu des ailes pour bondir depuis le bord de leur rocher vers le monde extérieur qu’elle regardait tant.
Après deux jours de grande hésitation, la marche n’était plus si haute, et l’envie d’explorer au-delà de cette frontière l’a poussé de l’autre côté.

Tornade a effectué un joli vol plané d’une centaine de mètres et a atterri un peu plus loin, en contrebas de la vire, sur une pente enherbée. A pattes, elle explore son nouvel environnement, mais cette fois, il est à portée de plumes ! Et puis hop ! C’est un nouveau vol qui l’amène un peu plus loin en corniche.

Terre, contrainte de laisser sa place à deux nouvelles arrivantes, a fait le grand saut en milieu d’après-midi. C’est ainsi, qu’à l’âge de 131 jours a pris, elle aussi, son premier envol. Elle s’est laissée planer malgré un vent très fort jusqu’aux falaises environnantes à l’Est, desquelles elle n’a pas bougé.

Le suivi de Terre et de Tornade ne s’arrête pas là ! Sans parents pour les protéger et étayer leur apprentissage du vol plané, de la prospection alimentaire, ou encore de la recherche de perchoir nocturne qualitatif, elles sont encore zyeutées quotidiennement par l’équipe des surveillants, avec l’espoir qu’elles quittent le nid et s’émancipent pour de bon.

C’est le début d’une nouvelle aventure pour les jeunes femelles gypaètes, qui ont vu dans la journée débarquer de nouveaux congénères emplumés …. la suite au prochain épisode !

Louison Tassel, Surveillante Gypaète, LPO France site Grands Causses.

Partager :